Le café de l'amitié
Bonjour
Vous venez de vous inscrire sur notre forum de discutions et partage, merci de bien vouloir faire un petite présentation

Au plaisir de faire votre connaissance


Forum de discutions et partage, joie,peine et colère.
 
AccueilÉvènementsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les fruits d’octobre

Aller en bas 
AuteurMessage
Monique

avatar

Féminin Messages : 2978
Date d'inscription : 21/05/2017
Age : 57
Localisation : France
Loisirs : Assistante maternelle agréée

MessageSujet: Les fruits d’octobre   Dim 23 Sep - 12:31

Châtaigne (en fin de ce mois)
Originaire d'Asie mineure, la châtaigne a longtemps été considérée comme aliment de base, très nutritif, au même titre que les céréales. Le châtaignier avait d'ailleurs été surnommé "arbre à pain". 

A quelle saison manger la châtaigne

C'est la pleine saison de la dégustation de la châtaigne de novembre à décembre. Elle se déguste en primeur septembre/octobre et janvier/février.

Les calories et les infos nutritionnelles de la châtaigne

Deux fois plus calorique que la pomme de terre ou la banane, c'est vrai, la châtaigne fait partie des fruits très énergétiques (180 kcal/100 g). Pour autant, il ne faut surtout pas la bannir de son alimentation, même si l'on surveille sa ligne : grâce à sa consistance et à sa grande richesse en fibres, elle est très rassasiante et permet ainsi de faire le plein d'énergie de longue durée. De plus, pas besoin d'ajouter de matières grasses néfastes pour la préparer puisqu'on la mange grillée ou cuite à l'eau, dans la majorité des cas. Et, quand on sait enfin que les 2/3 des lipides qu'elle renferme sont des acides gras insaturés (qui chassent le mauvais cholestérol) il n'y a vraiment plus aucune raison de la bouder. 
Sportifs ou abonnés au coup de pompe de l'hiver, vous avez trouvé en elle votre panacée. Cette source généreuse de glucides lents renferme également une belle quantité de vitamines B, essentielles à la bonne assimilation de l'énergie. Pour ne rien gâcher, la châtaigne bat des records de teneur en potassium (600 mg/100 g) et en fer (1,3 mg/100 g), des nutriments indispensables au bon fonctionnement musculaire, entre autres.
Enfin, c'est un véritable réservoir de magnésium. Une portion de 100 g permet en effet de couvrir 15 % des apports quotidiens recommandés. De quoi faire le plein de ce minéral qui manque cruellement à notre alimentation, surtout en période de stress ou de baisses de tonus si courantes en automne et en hiver.




























































[th]Valeur nutritionnelle de la châtaigne pour 100 g[/th][th] [/th]
Protides 2.6 g
Glucides38 g
Lipides2 g
Calories180 kcal

Comment choisir la châtaigne

Choisissez-la lourde, avec une écorce brillante. C'est en général le gage d'un fruit bien plein. Fuyez les fruits dont la coque présente des trous : ils sont attaqués par les vers.

Comment conserver et cuire la châtaigne 

Conservez-la dans le bac à légume du réfrigérateur pas plus de quelques jours car, au même titre que les fruits frais, elle est très fragile. Protégez-la de l'humidité. Une fois la coque incisée, elle peut aussi se garder au congélateur. Il suffira alors de la mettre à griller, sans même prendre soin de la décongeler. 

Comment cuisiner et déguster la châtaigne

Consommez-la grillée en la faisant cuire dans une poêle à trous ou au four, pendant 15 à 20 minutes. Avant la cuisson, prenez soin de l'inciser, assez profondément pour atteindre la seconde peau, avec un couteau. Un conseil : enfermez-la une dizaine de minutes encore chaude dans du journal, elle sera d'autant plus facile à décortiquer. 
Sinon, faites-la cuire à l'eau. Dans ce cas, il faut l'inciser tout le long de la lunule (partie claire du bas de l'écorce) afin qu'après quelques minutes de cuisson, l'écorce et la peau indésirables se retirent facilement, d'une simple pression des doigts. Un conseil : ajoutez dans la casserole une cuillère d'huile qui assouplira l'écorce.


Bien qu'elle soit délicieuse nature, lors d'une soirée au coin du feu, la châtaigne se prête également à des préparations plus élaborées. Lorsqu'elle est grillée, pensez à la glisser dans une salade, avec des champignons des bois (de saison eux aussi) et du jambon cru. Blanchie, elle passe au four dans le même plat que des pièces de viande à rôtir, notamment le veau, le porc et la fameuse dinde. Elle accompagne aussi très bien le gibier mais aussi le poisson. Enfin, vous pouvez la réduire en purée, avec un peu de crème fraîche, ou encore en velouté.

N'hésitez pas à l'utiliser en dessert. Le confit de châtaigne se réalise avec le même poids de purée de fruit et de sucre. Mélangé à du fromage blanc cela devient un Mont-Blanc. On peut aussi le manger sur des crêpes, ou s'en servir pour faire des entremets, mousses, charlottes, bavarois... Pensez à ajouter à ces préparations quelques larmes de Grand-Marnier, qui révèle toute sa saveur. Pour finir, on peut la transformer en confiture, et, pour les confiseurs dans l'âme, confectionner de divins marrons glacés.
Notez aussi qu'il existe de la farine de châtaigne qui permet de réaliser des recettes originales, aussi bien sucrées que salées, en se substituant pour moitié à la farine traditionnelle.



Coing

Figue









La figue est un festival de couleurs et de saveurs ! Blanche, noire, rouge, violette ou bicolore, elle reste avant tout un fruit gourmand et gorgé de soleil. Oscillant entre saveurs douces et acidulées, sa chair est onctueuse et rafraîchissante. Grâce à sa modeste teneur en sucre et à la qualité de ses apports nutritionnels, la figue participe à un régime alimentaire diversifié.










  • Une figue pèse 50 grammes en moyenne. Selon les variétés, ses couleurs vont du vert au noir, en passant par le jaune et le rouge. La chair du fruit est onctueuse, et sa saveur douce, parfois acidulée.
  • Il existe de très nombreuses variétés de figues, dont plusieurs dizaines s’épanouissent en France.
  • Dans l'assiette, la saveur de la figue vitamine vos préparations et s'associe très facilement avec les cuisines les plus simples comme les plus recherchées.
  • Ses fibres abondantes, sa forte teneur en calcium et sa modeste teneur en sucre sont autant de raisons de profiter d'elle à la maison, et de l'emmener au bureau pour une pause gourmande.
  • La figue est disponible de juin à novembre.





Fraise des bois
......
Kaki


[size=30][/size]










Le kaki est un fruit méditerranéedont les couleurs vives égayent le cœur de l'hiver. Il vous aide à diversifier votre alimentation, à une saison durant laquelle il est plus difficile de le faire. Selon la variété, sa chair est fondante ou croquante, mais toujours parfumée et sucréeFruit festif et dépaysant, il est néanmoins fragile, et mérite toutes les attentions. Ses apports nutritionnels incitent eux aussi à vous en régaler sans attendre !





[size=30][/size]











  • Un kaki pèse entre 150 et 400 grammes en moyenne. De forme ronde, sa peau est lisse et présente, selon les variétés, une coloration rouge ou orangée. Sa chair est acidulée ou très sucrée.
  • Plusieurs centaines d’espèces de kaki existent dans le monde. Mais ceux-ci se divisent en deux principaux types : le kaki à chair astringente, de couleur rouge, et le kaki-pomme.
  • Très fragile, ce fruit est à consommer dès qu'il est mûr. Alors n'attendez pas et sortez vos petites cuillères ! Ce fruit se prête aussi à plusieurs préparations gastronomiques.
  • Bien pourvu en pigments caroténoïdes au pouvoir antioxydant marqué, ce fruit renferme aussi beaucoup de fibres.
  • Le kaki est disponible d'octobre à janvier.








Kiwi


[size=30][/size]






Dégusté depuis 2 000 ans en Chine, le kiwi séduit aujourd’hui le monde entier. En France, il est cultivé dans trois régions, dont l’une détient même un Label Rouge !        




[size=30][/size]







  • Le kiwi est originaire de Chine. Son nom vient du néo-zélandais « kivi-kivi ». Riche en vitamine C, un seul fruit couvre les apports recommandés pour une journée !
  • Le Chinabelle® est un kiwi français à la chair jaune. Cette variété est une exclusivité locale. Quant au kiwi de l’Adour, il bénéficie de la certification « Label Rouge ».
  • Roi du sucré-salé, le kiwi se prête aussi bien aux desserts, qu’aux entrées ou aux plats de résistance.
  • Le kiwi est un fruit très bien pourvu en vitamine E (1,2 mg/100 g), une vitamine aux vertus anti-oxydantes.
  • Le kiwi commercialisé en France de novembre à mai y est généralement produit. En revanche, le kiwi vendu durant l'été et le début de l'automne est importé de Nouvelle-Zélande.





Noisette

Noix fraîche


[size=30][/size]






L’origine de la noix est très ancienne. La France est aujourd’hui l’un des plus grands producteurs européens et se distingue par ses deux AOC qui récompensent deux régions productrices. Ce fruit est aussi délicieux à croquer qu’intégré à toutes vos recettes, salées et sucrées, auxquelles il apporte une touche goûteuse et croquante. Sa générosité se retrouve également dans sa chair, riche en acides gras, vitamines et minéraux, pour faire le plein d’énergie.




[size=30][/size]







  • Une noix pèse une dizaine de grammes. Sa coque, plus ou moins dure, recouvre un fruit à l’amertume légère et à la texture croquante.
  • D’un apport calorique élevé, la noix regorge d’acides gras essentiels. Elle apporte également fibres et nutriments. Pensez à en croquer une petite poignée pour faire le plein de vitalité.
  • Nature, la noix est délicieuse et croque sous la dent. Cuite ou cuisinée, elle apporte à vos recettes sa saveur légère et délicate.
  • Premier producteur européen de noix, la France concentre sa production dans le Sud-Est(principalement en Isère et dans la Drôme) et le Sud-Ouest (Dordogne surtout, ainsi que Lot et Corrèze).
  • La noix est un des fruits de l’automne par excellence.



Cœur de saison : de mi-septembre à fin novembr


Poire




[size=30][/size]




Arrivée en France au XVIe siècle, la poire s’est rapidement imposée dans tout le pays. Disponible toute l’année, elle se décline en une dizaine de variétés qui se répartissent entre l’été et la saison d’automne-hiver. Peu calorique, elle renferme de nombreux nutriments et des fibres. Dégustez-la à la croque ou dévoilez toute sa douceur dans de nombreux desserts ou dans des recettes salées. Adoptez-la, elle ne vous veut que du bien !




[size=30][/size]





  • Une poire pèse 120 grammes en moyenne. Sa peau lisse se décline en teintes allant du vert au jaune. Sa chair fondante et sucrée en fait le cinquième fruit le plus consommé en France.
  • D’un faible apport calorique, la poire est gorgée de sucres lents, de vitamines et de fibres. En été comme en hiver, profitez de ses bienfaits et appréciez ses différentes variétés !
  • Savoureuse nature, elle se prête également à de nombreux accompagnements ou préparations aussi bien sucrées que salées.
  • S’il existe près de 2 000 variétés, la production de poires en France se concentre sur une dizaine d’entre elles, distinguées en poires d’automne-hiver et en poires d’été.
  • Leur culture est essentiellement localisée dans le sud et dans le centre du pays.



Poires d’automne - hiver : coeur de saison : d’août à avril









Pomme


[size=30][/size]




Cultivée dès le Néolithique, la pomme est aujourd'hui le fruit le plus consommé par les Français. Ses techniques de production se sont perfectionnées au cours des siècles, offrant un large éventail de variétés et de saveurs. La pomme rythme tous les moments de la journée, croquée au naturel ou cuisinée pour des mets sucrés ou salés. Aliment plaisir, ses qualités nutritionnelles en font également un allié incontournable de votre bien-être.




[size=30][/size]





  • Une pomme pèse 150 grammes en moyenne. Selon les variétés, sa peau est verte, rouge, bicolore ou tachetée : une véritable farandole de couleurs ! Sa chair est croquante ou farineuse, douce ou acidulée.
  • Parmi les milliers de variétés de pommes existantes, près de cent sont produites en France, dont une trentaine en très grande quantité.
  • Râpée ou entière, crue ou cuite, poêlée ou au four, la pomme se prête aux cuisines les plus simples comme les plus sophistiquées. Alors laissez-la vous surprendre !
  • D’un faible apport calorique, la pomme renferme antioxydants et fibres. Fruit adapté à l’alimentation des sportifs, elle participe à l’équilibre digestif et constitue une mine de vitamines et de nutriments bénéfiques.
  • La pomme est disponible tout au long de l’année.







Prune



[size=30][/size]




Juteuse et désaltérante, la prune est l’alliée fraîcheur de l’été ! Relativement peu calorique, elle peut se consommer sans problème à tout moment de la journée. Les plus gourmands peuvent même la cuisiner : quoi de meilleur qu’une tarte aux prunes ou un clafoutis ? N’hésitez pas : vous ferez le plein de vitamines et de minéraux et votre digestion s’en portera mieux. 




[size=30][/size]





  • Une prune pèse 30 grammes en moyenne. Selon les variétés, sa peau est rouge, bleue, jaune, verte… Sa chair est sucrée ou acidulée.





  • La prune se croque directement en bouche ou se cuisine en tartes, en flan, en confitures, etc. On le sait moins, mais elle se prête également aux préparations salées.



  • Très sucrée et juteuse, la prune est cependant assez peu calorique et très désaltérante. Vous pouvez donc y succomber à toute heure de la journée. Généreuse en vitamines, en minéraux et en fibres, la prune est au service de votre forme et de votre digestion.



  • La prune est disponible toute l’année. Mais la pleine saison reste courte : trois à quatre mois seulement.







Quetsche

Raisin


[size=30][/size]




En France, le raisin fait partie des fruits les plus appréciés. On le déguste au petit-déjeuner, à l’apéritif, au déjeuner, au goûter… Bref, à chaque heure de la journée ! Apportant vitamines et minéraux, vous auriez tort de vous en priver. 




[size=30][/size]





  • Une grappe de raisins pèse entre 150 et 500 grammes, selon la variété. Ses grains peuvent être noirs, rosés ou blancs. Sa saveur, toujours sucrée, s’agrémente de parfums subtils liés aux variétés ainsi qu’aux terroirs.





  • En cuisine, c’est bien simple : le raisin peut accompagner tous vos plats : yaourt, salade, fromage, foie gras, viandes, etc. Un seul mot d’ordre : faites-vous plaisir !





  • Le raisin est un peu plus sucré que la moyenne des fruits. Vous pouvez cependant le consommer sans crainte, même si vous surveillez votre ligne. Bien pourvu en minéraux, en vitamines et en fibres, c’est par ailleurs un excellent allié au quotidien.





  • Le raisin est disponible toute l’année. Mais les variétés françaises, produites dans le Sud, sont sur les étals en été et en automne.





Tomate (les dernières)



Les fruits d’octobre lointains
Avocat
Ananas
Banane
Citron
Clémentine
Fruit de la passion
Grenade
Litchi
Mandarine
Mangue
Orange
Papaye

_________________
La vie, c'est comme une bicfyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre
Revenir en haut Aller en bas
http://chez-monique.forumactif.com
 
Les fruits d’octobre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paniers de fruits et légumes à Veyrins-Thuellin (38630)
» des fruits coquins
» bricolage fruits et légumes
» Salade de fruits de WW
» Les paniers de fruits et légumes bios

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le café de l'amitié :: Geste pour la planette :: Apprendre a vivre autrement :: Apprendre à manger autrement :: Les fruits de saison-
Sauter vers: